LA DÉMARCHE MOINS DE GASPI AU RESTO

La démarche

Dans le secteur de la restauration (commerciale et collective), ce sont 1.5 millions de tonnes de déchets alimentaires qui sont jetés par an, cela fait en moyenne 250g par client. Aujourd'hui, peu de solutions ont été formulées dans ce secteur, alors qu'une forte attente de la part des clients a été identifiée à travers une enquête réalisée dans le cadre du projet. En effet, une grande majorité des consommateurs serait prête à privilégier les restaurants qui s'engagent dans la lutte contre le gaspillage et mettent en place des solutions au-delà du doggy bag, comme par exemple réadapter la taille des portions. Face à ce constat, Betterfly Tourism et Ma Planète Alimentaire, soutenu par l'ADEME Bretagne et le Conseil Général du Morbihan, ainsi que plusieurs autres partenaires, ont lancé un projet visant à réduire le gaspillage alimentaire dans la restauration commerciale. L'accompagnement consiste à fournir aux restaurateurs une méthode pragmatique, recréer une dynamique locale, reconnecter tous les acteurs de la restauration sur leur territoire, puis de communiquer leur engagement auprès du grand public. Une plateforme Internet a donc été créée avec 2 accès.

Un accès restaurateur avec :

- des fiches actions concrètes pour les aider à mettre en place des actions ciblées et adaptées pour réduire le gaspillage alimentaire, en fonction de leur niveau d’engagement - un outil de calcul en ligne de mesure et de suivi du gaspillage alimentaire en € et en kg, individuel et collectif

Un accès client avec :

- une carte qui leur permet de localiser les restaurants engagés et identifier leurs pratiques - des fiches bonnes pratiques référençant des actions simples de réduction du gaspillage dans la vie quotidienne (au restaurant, à la maison,…)   Ce projet est expérimenté entre 2015 et 2016 sur 20 restaurateurs de la région Bretagne et est voué à se déployer dans toute la France et au-delà, avec la possibilité d'adapter le dispositif (plateforme en ligne, fiches pratiques, outil) aux problématiques de chaque territoire.